05/03/2006

Pink Floyd

Pink Floyd

Stade de Villeneuve d'Ascq

Jeudi 28 juillet 1988

Un site (en anglais) : http://www.pinkfloydonline.com/ 

A l'époque, j'avais écrit un compte-rendu dans un petit fanzine. J'avais seize ans. Voici quelques extraits :

"Il est 16 heures. De l'extérieur, on peut entendre les dernières préparations (la balance). 19 heures, ouverture des portes et une fois à l'intérieur : 1er coup d'oeil sur la scène au dimension gigantesque. Vers 20 heures, une partie du stade (déjà bien rempli) se met à applaudir et à hurler de rire. Deux mecs viennent de se foutre à poils et font de la glissade sur les baches mouillées par la pluie."

"Après une intro musicale quelque peu inutile, la quadriphonie s'installe dans les tympans et Gilmour lance les cinquante minutes du nouvel album. Durant la 1ère partie, les spectateurs écoutent ce nouvel album en entier, ou presque : "One slip" étant gardé pour la fin, et regardent sur un écran géant en forme de soleil-lune entouré d'une trentaine de projos les films nouveaux ou anciens accompagnant avec un synchronisme parfait la musique."

"Après l'entracte, la seconde partie sera encore plus forte. Pink Floyd joue les tubes mondiaux des 33t. "Animals", "The dark side of the moon", "The wall", etc. soutenus par une série d'effets anciens comme l'immense cochon de "Animals" qui s'envole de la scène et projette par ses yeux deux lasers rouges sur le public."

" Sur l'écran géant, un lit d'hôpital sur lequel est couché un homme se met soudainement à rouler. Après quelques minutes de ballade dans un aéroport, le lit finit par décoller et lorsqu'il disparaît dans l'écran, ce même lit apparaît au public, lancé d'une grue à l'extérieur du stade, il glisse sur un cable et finit par s'écraser sur la scène dans un grand fracas accompagné d'une immense flamme."

"Dans un crescendo infernal de lasers très très au point, de poursuites automatiques et de quadriphonie de plus en plus suffocante, Gilmour balance en final "Another brick in the wall", "confortably numb" et "Run like hells" dont l'intro psychadélique fut allongée au possible."

Quel bazar... 

 

 

Avec carine & Rudy

20:57 Écrit par Luc dans Rétro "Live" | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : live, lille, pink floyd, live 8 |  Facebook |

Commentaires

à Werchter J'ai vu la même tournée à Werchter... Je me souviens quon y avait été à l'ouverture des grilles et qu'on s'est farci un nombre indéfinissable d'heure d'attente et que j'avais un mal de chien au dos et qu'en plus ma copine de l'époque c'est fait ploter le cul pendant toute la soirée par un gros beauf juste derrière elle. Bien fait pour sa gueule c'etait une cooonnnnassse.

Écrit par : Fred | 04/04/2006

La jeunesse de mon pere ^^ VOila, c'est en fait grâce à mon père que j'ai connu ce groupe, et je lui en suis tres reconnaissant... Quand il etait jeune, il n'a jamais eu l'occasion d'assisster a un concert, et maintenant, il n'attend plus qu'une chose, une nouvelle tournée de Pink Floyd !! Est ce que ca serait possible un jour ?

Écrit par : Steph | 17/06/2006

Pink Floyd? Belle histoire que celle d'un papa qui fait découvrir et aimer Pink Floyd à son fils (Stephane?) ou à sa fille (Stephanie?).
C'est sûrement un chouette papa.
Le mien, quand j'étais petit, écoutait... Abba.
Malheureusement, je crains fort que Pink Floyd fasse à présent partie de l'Histoire... :-(
Ceci dit, cet été Roger Waters et David Gilmour sont tous deux en tournée... séparément!
Roger Waters tourne avec Nick Mason et joue l'intégralité de "Dark Side Of The Moon".
De son côté, David Gilmour défend son nouvel album "On An Island" en ne se privant pas de jouer du Floyd. Et d'après ce que j'ai lu, ça le fait!!!
Reste à voir si une date est prévue près de chez toi : Belgique? France? Bolivie? ...

Écrit par : Luc | 18/06/2006

Hello, j'ai bien ri en lisant ton compte-rendu sur le concert de Pink Floyd à Lille. Je suis en fait un des deux types dont tu parles avant le concert. Petite rectification, on était effectivement deux au début, puis un troisième copain est venu nous rejoindre, et à la fin on était une dizaine à faire hurler la foule. sacré souvenir que celui-là!! Si tu veux j'ai deux ou trois photos de la soirée, je peux te les envoyer par mail. Au plaisir de te lire

Écrit par : ben | 20/01/2007

Glissades Génial ! Près de vingt ans après, je peux enfin remercier une des personnes qui a transformé la longue attente qui précède les grands concerts en une formidable récréation.
C'était vraiment un grand moment et un grand souvenir. Et puis, il fallait une bonne dose d'humour et de culot pour tenter et réussir à animer tout un stade de la sorte. Chapeau bas, respect !

Écrit par : Luc | 20/01/2007

je recherche le concert mais je ne trouve pas!!!

Écrit par : sulak | 05/09/2008

salut ,
j'y etais et je viens de trouver le bootleg (parmi plein d'autres concerts des floyds ):
http://www.seedfloyd.fr/forum/index.php?topic=1033.0

enjoy :)

Écrit par : jmarc | 01/08/2010

Un grand moment j'y etais aussi , mes parents qui t habitaient à mons etaient aussi dans le live , c'etais la premiere fois que je voyais une sono aussi puissante

Écrit par : didier t | 10/11/2011

Un grand moment j'y etais aussi , mes parents qui t habitaient à mons etaient aussi dans le live , c'etais la premiere fois que je voyais une sono aussi puissante

Écrit par : didier t | 10/11/2011

Et moi aussi j'étais de la partie, je me souvient également des glissades et aussi des 2 femmes léopards qui faisait le tour du stade....Ce fut pour moi le seul live des Pink Floyd et mon meilleur concert. A 'l époque j'avais 22 ans et j'habitais à Halluin et mes parents entendais les basses....

Écrit par : Freddy | 01/08/2013

c'est incontestablement un site web sublime. C'est pour cela je partage cette actualite sur google+

Écrit par : pneumatique | 06/08/2014

Les commentaires sont fermés.