31/07/2006

The Congos - Saule - An Pierlé - I Am X - Venus - Archive

The Congos

Saule et Les Pleureurs

An Pierlé & White Velvet

I Am X

Venus

Archive

Le samedi 15 juillet 2006

Dour Festival

Retour à notre feuilleton "Kira au Dour Festival". Voici l'épisode trois...

Cette fois-ci, c'est le week-end! Pas un seul nuage à l'horizon. La journée d'hier m'a laissée sur les rotules, j'ai mal partout et je marche comme une grand-mère.
Le départ vers le site ne se fera que vers 16h... On a loupé plein de trucs qu'on ne connaissait pas mais bon, faut encore tenir 2 jours!!!

Alors pour commencer en douceur, on se laisse bercer par la scène reggae et les vétérans jamaïcains du groupe The Congos... C'est cool, les gens dansent autour de nous, il y a comme une ambiance de "flower power" dans l'air et ça a le mérite de nous mettre sur les rails tranquillement. Il ne manque plus qu'un bon cocktail à base de rhum pour avoir l'impression
d'être en vacances... Hélas, je devrai me contenter d’une bière!!!

Comme je n'arrive à décider personne pour venir découvrir Saule et Les Pleureurs, groupe "de chez moi" (de Mons en fait), je finis par rater une bonne partie du concert mais ce que j'en ai vu m'a convaincue... Il y a un énorme potentiel scénique pour ce groupe et les gens étaient nombreux à venir l'écouter et l'acclamer. Baptiste a une voix qui rappelle celle de M et ses textes tendres et doux-amers mais souvent drôles font mouche la plupart du temps. Il suffit d'entendre "Minimum" ou "Si" pour s'en convaincre! Ce n'est pas un hasard si le groupe a fait la 1ère partie d'un certain Cali...

Nous restons à la Red Frequency Stage pour accueillir une autre compatriote, Ann Pierlé accompagnée de ses White Velvet. Perchée sur son ballon, face à son piano, tanguant entre frénésie et purs moments de légèreté, Ann - tel un elfe - nous offre des titres légers grisants comme des bulles de champagne. Sa voix se fait tour à tour puissante ou enjôleuse pour mieux charmer le public qui n'a d'yeux (et d'oreilles) que pour elle... Quelle classe!!!

Passant à un tout autre style nous nous dirigeons vers le Dance Hall où nous avons rendez-vous avec Chris Corner (chanteur du groupe Sneaker Pimps) et son autre projet I AM X. Venu présenter son second album "The Alternative", le concert démarre par ce nouveau titre justement donnant le ton d'une prestation qui sera époustouflante (tant par la chaleur et les gens compressés dans le Dance Hall que par la performance de Chris). Vêtu d'une chemise ressemblant à la robe de la vieille mère dans Psychose ( 1ère image qui m'est venue en tête, sorry) , aussi sec qu'un clou, mais bourré d'énergie (sans jeu de mots!), Chris Corner enchaîne les titres de ses 2 albums faisant danser la foule comme jamais sur des titres comme " Kiss + Swallow" "Nightlife" "The Negative Sex"... Tour à tour groovy, electro ou rock, avec sa manière très érotisante de balancer ses textes, le public est en émois durant une heure. Et quand en rappel, il interprète le tendre "Missile" et qu'il termine par "After every party I
die», autant vous dire que les fans sont aux anges (moi en 1er!!!).
Aux anges peut-être mais surtout en nage en sortant de cette étuve... Un verre où je risque la déshydratation!!!!!!

Retour à un style plus calme (qui a dit "pour dormir"? Je ne balancerai pas les noms ici ...) avec le concert de Venus. Encore un groupe made in Belgium qui a su s'imposer et qui mérite vraiment d'être reconnu en dehors de nos frontières. Leur performance sera semblable à celle à laquelle j'ai assistée au Cirque Royal dans le cadre des Nuits du Bota (sans l'orchestre)... Malgré tout, je trouve que Venus s'apprécie mieux dans une salle intimiste plutôt qu'en festival (surtout si autour de vous les gens papotent parce que "Venus c'est nul!").
Un concert très chic (un peu trop pour Dour sans doute).

Le concert des anglais d'Archive clôture notre soirée. La nuit est tombée depuis bien longtemps, les tournée de "jus d'orange spécial" sont de plus en plus fréquentes et l'ambiance est propice au "trip rock" de ce groupe qui, après avoir connu pas mal de mésaventures avec ses chanteurs revient en Belgique avec un nouvel album « Lights». Les chansons d'Archive durant approximativement 20 minutes chacune, nous n'aurons droit qu'à quelques titres mais les plus connus et les plus planants aussi... Quel plaisir de bouger sur "F..k you", de découvrir le nouveau single entêtant "System" ou de vivre MON plus beau moment du festival durant l'interminable "Again" dans les bras de mon amoureux.

Il faut bien atterrir mais après un concert pareil c'est assez difficile... Je pense même retourner les voir lors de leur prochain passage à Bruxelles tant ce concert m'a plu!

Kira 

Les commentaires sont fermés.