01/09/2006

The Knife - We Are Scientists - Snow Patrol - Beck - Radiohead

The Knife

We Are Scientists

Snow Patrol

Beck

Radiohead

Pukkelpop

Le jeudi 17 août 2006

Durant tout l'été, les chroniques de Kira sur les festivals de Werchter et de Dour ont considérablement enrichi l'intérêt de ce blog. Et l'aventure se poursuit puisque "Live" accueille un nouveau récit de ses périgrinations musicales. Cette fois-ci, Kira nous offre à lire ses impressions sur la première journée du Pukkelpop. Merci Kira, c'est un plaisir de te lire...

Terrible journée jeudi au Pukkelpop.

Tout d'abord, une arrivée chaotique...
15h30, une de mes copines déjà sur le site me prévient : "Bon courage, plus de places dans les parkings officiels !"
16h30, toujours à Bruxelles, sur le parking de "tour et taxis" où j'attends mon chéri qui finit de bosser...
17h30, on est à Hasselt (mais toujours pas sur le site), quand un direct de Pure FM nous fait partager la reprise terrible de "Steady As She Goes" par les Infadels... La tension monte, va-t-on enfin arriver????

18h20, ça y est!!! On a réussi à se faufiler dans un des parkings (un sourire, un petit billet...ça sert de savoir négocier en VO) près de la gare, ouf!
18h40 on est sur le site (et au pas de course!), juste le temps de reprendre ses marques et trouver le Dance Hall pour aller écouter un bout de
The Knife, duo electro punk suédois très hype, que j'ai découvert sur myspace... Une chaleur et une moiteur épouvantable nous empêchent de rester à l'intérieur mais on profite tout en se désaltérant de notre 1ère bière!!!!

19h10, on the Marquee,
We Are Scientists. Découverts grâce à leur titre "Nobody Move, Nobody Get Hurt" (issu de l'album "With Love and Squalor") qui ouvre direct leur concert, les Scientists balancent une pop rock rétro pas toujours facile d'accès au premier abord mais captivante et efficace pour qui sait leur prêter une oreille attentive (un peu comme pour leur
album). Fan de ce genre de musique à l'instar d'Editors, de Bloc Party et ... j'ai trouvé ça excellent et plein de bonne choses... encore un groupe à retrouver en salle!

19h55, Snow Patrol est attendu sur la Main Stage et c'est très étonné que nous découvrons le chanteur et son bassiste seuls sur scène avec leurs guitares acoustiques. Et oui, leurs bagages sont restés coincés à Heathrow... malgré cette déconvenue, ils nous livrent 20 minutes d'une intensité rare, en unplugged, de quelques titres connus de leurs 2 albums, mêlant habillement mélodies pop et guitares ( bruyantes mais pas cette fois-ci!). Et même si on peut réellement dire qu'ils n'étaient pas à la fête au départ, le public a réussi à réchauffer l'ambiance à tel point qu'on n’avait pas envie que ça se termine aussi vite! J'ai eu des frissons partout sur un de leur nouveau titre "Chasing Cars"! Décidemment après les avoir découvert au stade roi Baudouin en 1ère partie de U2 (pas vraiment les conditions idéales pour une petit groupe), mon rendez-vous avec les gallo irlandais est à moitié remis à plus tard... en salle maybe?

Après avoir bien profité du temps (assez agréable et sans pluie) pour se sustenter de crasses "made in Belgium" ( ahh les frieten met saus!), nous attendons de pied ferme Beck à 21h55... et nous ne sommes pas les seuls! Malgré les 7 scènes disséminées sur le site, c'est la foule des grands jours déjà à cette heure-ci près de la Main Stage. Levé de rideau et là, surprise totale et palme de l'originalité. L'arrière de la scène est transformé en théâtre de marionnettes où joue un groupe miniature à l'image pile-poil des membres du groupe, avec instruments pas de danses hip-hop, grimace à la caméra etc. le grand jeu! D'emblée, Beck rassure tout le monde avec des titres porteurs tels Loser ( vidéo à voir ici
), Devil's Haircut ou New Pollution et des inédits du prochain album qui sort (je crois) à la rentrée...Une ambiance de dingues avec la musique hyper dansante et festive, rythmée par les singeries des marionnettes ( ceux qui regardaient uniquement les écrans n'ont pas eu beaucoup l'occasion de voir le VRAI groupe!), les effets sur grand écran , un mini film hilarant montrant les marionnettes à la découverte du monde fabuleux du festival et aussi un morceau d'anthologie "One Foot in The Grave" () interprété par les membres du groupe installés à table, uniquement à l'aide de fourchettes, verres, assiettes etc. ... Grandiose... mais on était pas à la fin de nos surprises...

00h00 l'heure du crime...l'heure tant attendue... Tom Yorke et sa bande...j’attends ça avec impatience depuis tellement de temps, depuis que je les ai découverts sur scène à Werchter en 2003! Et puis ça y est, un silence religieux s'abat sur la plaine, ils sont là...
Des frissons qui me parcourent sans cesse durant 1h50 d'un concert irréprochable. Mêlant avec habileté les anciens titres connus de tous ( en évitant, bien évidemment "Creep" : "we cannot play creep endlessly") et rodage de nouveaux titres ( le nouvel album n'étant toujours pas finalisé... y a pas a dire, ils le peaufinent!!!), Radiohead a atteint, cette nuit là à Kiewit, une sorte de perfection  du "live", les fans sont au paradis, ceux qui les découvrent n'en croient ni leurs yeux ni leurs oreilles... c'est tout simplement divin!!!! J'en aurais bien pleuré pour que ça dure encore mais 22 titres déjà, c'est fabuleux!  Et déjà un espoir en cette fin de concert...qu'ils reviennent en salle mon dieu, faites qu'ils reviennent en salle (et que j'aie des places!!!!!!!).
For you...

La set list d'anthologie :

01 Airbag
02 The National Anthem
03 There There
04 Where I End And You Begin
05 Exit Music (For A Film)
06 Karma Police
07 Nude
08 I Might Be Wrong
09 Myxomatosis
10 Paranoid Android
11 No Surprises
12 The Gloaming
13 All I Need
14 Pyramid Song
15 Just
16 Idioteque
17 How To Disappear Completely
rappel:
18 Like Spinning Plates
19 You And Whose Army?
20 Lucky
21 Fake Plastic Trees
22 Everything In Its Right Place

Kira

Les commentaires sont fermés.