27/09/2006

Arker - Legoparty - Yel - Sharko - Montevideo

nuit du soir

 

 

 

Arker

Legoparty

Sharko

Yel

Montevideo

Les Nuits du Soir

Cirque Royal

Mardi 26 septembre 2006

Le journal Le Soir, avec sa cinquième Nuit, a permis hier soir au public présent au Cirque Royal de mesurer l'extraordinaire vitalité de la scène rock belge. A vingt heures piles, Arker ouvre la soirée tout en douceur avec ses mélodies pop annonciatrices d'un premier album, Them & I, prévu pour le 13 octobre.

Gros coup de coeur ensuite pour Legoparty. A cinq sur scène - trois filles et deux garçons -, cette jeune formation nous offre une prestation ébouriffante. Très rock, voire punk-rock même, avec une base électro, leur musique fait inévitablement penser aux compositions des Breeders. Jouant avec un volume poussé au maximum, à la limite de la saturation, Legoparty livre un set tout autant énergique que décoiffant. C'est la révélation de la soirée. Si vous avez envie de les écouter, suivez-moi

Yel par contre me laisse plutôt de marbre. Les emprunts à Noir Désir sont trop flagrants. Difficile dès lors de parler encore d'influence. Impossible également - même si cela semble paradoxale - de ne pas penser à Kyo. Sans moi... L'occasion de descendre dans la rue, à l'entrée du Cirque, où tous les fumeurs se donnent rendez-vous entre chaque groupe.

Sharko allume ensuite à nouveau la mèche pour le quatrième concert de la soirée. Avec une pêche d'enfer, David Bartholomé met littéralement le feu au Cirque Royal. Après trois morceaux, celui-ci et son batteur sont déjà torse nu. Apparemment, la soif de se produire à nouveau sur scène était immense et le plaisir qui en découle incroyablement communicatif.

Trente minutes plus tard, la salle s'enflamme une dernière fois avec Montevideo & Friends. D'entrée de jeu, The Tellers est présent avec eux sur scène pour une reprise endiablée du Suffragette City de David Bowie. Plus tard, Montevideo sera également rejoint tour à tour par Catherine de Mièle et - tiens, tiens - John Stargasm de Ginzhu. On aura même droit à une séance d'aérobic lorsqu'une vingtaine de jeunes femmes déboule en tenue de sport de part et d'autre de la scène pour sautiller en rythme. 

Vers minuit trente,  en quittant le Cirque Royal, le public présent à cette folle cinquième Nuit se voit offrir la prochaine édition du journal Le Soir incluant déjà un compte-rendu et des photos de la soirée. Fortiche, Le Soir. J'étais bluffé... 

ticket le soir (Small)

 

 

Avec Philippe

Commentaires

Loupé... Un des membre de JELLY m'a dit t'avoir vu au bar du Cirque Royal mardi. J'y étais aussi, on s'est donc loupé de peu je pense car j'étais dans le coin.
Au plaisir d'en partager une sur le zinc bientôt alors.
Ciao.
Raph.

Écrit par : J&B-Raph | 28/09/2006

Très bon compte-rendu de cette soirée au Cirque Royal ! J'ai moi aussi peu accroché avec Yel, même si ce qu'ils font n'est pas forcément mauvais.
Legoparty, révélation de la soirée pour moi ! Ce groupe en jette vraiment sur scène, je n'ai qu'une idée en tête: les revoir !
Sharko, une bonne claque ... Comme je m'y attendais. Une énergie sur scène qui nous laisse sans voix ! Ils reviennent apparemment à l'Ab (?)
Et Montevideo, tant attendus aussi ... avec les Tellers pour la première chanson. Ca fait toujours plaisir de voir l'entraide qui existe entre les différents groupes belges.
Une soirée vraiment exceptionnelle qui a rimé avec simplicité.
Vive le rock belge !

Écrit par : Sarah | 28/09/2006

Les commentaires sont fermés.